Plus de détails sur les restrictions

Pour garder notre page sur les licences restrictives lisible, nous avons gardé ici quelques informations supplémentaires. Voici les petits caractères des contrats de licence Microsoft.

  • Il est très difficile de savoir qui peut utiliser, recevoir ou racheter le logiciel.

    La licence est particulièrement floue sur les autorisations de chacun d'utiliser votre version de Windows ou d'Office. Plusieurs phrases dans la licence de Microsoft Office laissent à penser qu'il serait illégal de laisser votre voisin écrire un texte sur votre version de Word sur votre ordinateur.

    Ce qui est clairement détaillé, par contre, c'est que vous ne pouvez revendre ou faire don de votre version de Windows uniquement si vous en êtes le premier propriétaire. Cela veut dire que si vous l'achetez d'un utilisateur l'ayant lui-même acheté de Microsoft, alors vous n'êtes plus autorisé à la revendre ou en faire don, même si vous ne l'utilisez plus, même si vous achetez une toute nouvelle version sur un nouvel ordinateur.

  • Vous ne pouvez pas louer, effectuer de leasing, ou offrir des services d'hébergement avec le logiciel.

    Vous ne pouvez pas laisser des utilisateurs professionnels faire usage de votre logiciel, qu'ils payent pour ce service ou pas, que vous utilisiez une licence « professionnelle » ou pas.

  • Une mise à jour n'est valide que sur la première licence à laquelle elle est appliquée

    Si la licence originale expire (comme par exemple dans le cas où l'ordinateur avec lequel elle a été vendue cesse de fonctionner), alors la mise à jour aussi. Si vous faites l'acquisition d'une mise à jour, vous n'êtes plus autorisé à utiliser le logiciel original.

  • Les versions "éducationnelles" sont restreintes

    Si Microsoft vous reconnaît en tant qu'étudiant ou professeur, vous êtes autorisé à acheter une version "éducationnelle", et à installer le même logiciel sur trois ordinateurs. Cependant, il est illégal de l'utiliser pour quelque usage commercial ou "lié en quelque façon au fonctionnement d'une entreprise commerciale ou d'activités générant des revenus"

  • Les compesants de ce logiciel ne peuvent être séparés

    Il est illégal d'acheter Microsoft Office, puis d'installer uniquement Word sur un ordinateur, et uniquement Excel sur un autre. La suite Office ne forme qu'un produit unique.

  • Des informations privées sont collectées et transmises

    La licence explique explicitement que Microsoft et ses affiliés collectent de l'information technique sur votre ordinateur. Ils ne peuvent utiliser cette information "uniquement pour améliorer des produits ou proposer des services ou technologies adapté(e)s".

    Pour activer la plupart des produits Microsoft, comme le requière l'accord de licence, votre ordinateur se connecte aux serveurs de Microsoft et envoie des informations « techniques ». Elles peuvent être « seulement » utilisées pour à peu près n'importe quoi.

Lire plus

La GPL

La "General Public licence", sous laquelle GNU/Linux ainsi qu'un très grand nombre de logiciels libres sont distribués.

Une comparaison de la GPL et de la licence Microsoft Windows XP (pdf)

(en anglais, pdf, 600k) Une comparaison complète et claire de la GPL et de la licence Microsoft gouvernant l'utilisation des différentes versions de Windows XP (appelée EULA).

Le droit de lire

Une histoire courte, très pertinente et facile à lire, écrite par Richard Stallman. Elle révèle l'influence que les licences restrictives pourraient avoir sur notre vie.