Qu'en est-il du code source ?

Le code source détaille la façon dont un logiciel fonctionne (c'est effectivement ce que les développeurs écrivent). Sans le code source personne ne peut comprendre comment est bâti un logiciel. Peu importe de savoir lire le code source : tous les utilisateurs sont concernés.

L'intérieur est dissimulé

Windows vient sans son code source. Plus que cela : les utilisateurs doivent se conformer au terme de la licence qui stipule :

Vous ne pouvez en aucun cas procéder à la rétro-ingéniérie, décompiler ou désassembler le logiciel.

En tant que tel, il est illégal de travailler sur la façon dont Windows ou Microsoft Word sont conçus. Il est même illégal d'essayer. Il vous est aussi interdit de modifier le programme quel que soit votre but.

Les restrictions de la licence assurent que Microsoft reste la seule organisation qui comprend comment ses produits fonctionnent. Windows ressemble beaucoup à une voiture que seule son fabricant original serait autorisé à réparer.


Vous pourriez vous demander, comment pourrais-je réussir cette recette en y retirant le sel sans insulter le chef qui a mis tant d'effort pour la concevoir et qui pourrait à juste de titre vous reprocher de manquer de jugement?

Richard Stallman, Pourquoi les logiciels ne doivent pas avoir de propriétaire

Le logiciel libre est digne de confiance

Il n'est pas surprenant que le logiciel propriétaire ait de graves défaut au niveau de la sécurité comparé aux logiciels dont le code source est librement disponible (y compris GNU/Linux).

Le logiciel libre signifie que les programmeurs peuvent modifier le code source pour corriger les défauts. Cela veut dire que vous pouvez embaucher quelqu'un pour vérifier si votre logiciel est vraiment sûr. Cela veut dire que vous pouvez bénéficier des contributions d'une communauté mondiale pour améliorer la sécurité et la fiabilité. Quinze millions d'utilisateurs font fonctionner GNU/Linux sans aucun anti-virus, dans une sécurité complète. Et les serveurs des moteurs de recherche ou des banquent fonctionnent avec également.

Le code source est la recette du logiciel. Comment pourrait-on améliorer un repas trop salé s'il était interdit de lire la recette utilisée pour le cuisiner ?

L'utilisation de Windows et Office nécessite de ne pas demander ni de rechercher le code source du logiciel. Seuls les développeurs de Microsoft peuvent modifier votre logiciel.

Auquel vous feriez le plus confiance : un paquet dont l'étude est interdite ou un paquet livré avec la recette ?